Présentation

Je m’interroge sur l’occupation des espaces par l’homme et la densité des échanges que cela suscite. Je mets en évidence des liens entre politique et espaces urbains. En cherchant à rendre compte d’un lieu, la photographie devient mon instrument adéquat pour scruter le réel.

Ma compréhension des espaces se construit autant avec des études de cartes et de photographies satellites, qu’avec l’exploration physique des lieux et les rencontres avec leurs habitants. Alternant des découvertes à différentes échelles, c’est un enchaînement d’informations qui se complètent. Cette approche par strates me permet d’aborder la complexité du territoire.

Arpenter des espaces à pied me permet de les découvrir dans leur ensemble, à une vitesse et une échelle humaine. La réalité des territoires étant toujours plus dense que les informations qui nous en parviennent. Lorsque nous arpentons un lieu et prenons le temps d’écouter ses habitants nous raconter son histoire, c’est une autre histoire qui s’offre à nous, plus unique, plus personnelle où les villes prennent vie autrement.

Mes images questionnent nos relations avec les territoires, dans leurs pluralités et leurs contradictions. Au travers de ces interrogations, je mets en lumière une histoire qui n’est pas que celle d’un lieu, mais avant tout la nôtre.